ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Terre d'Epargne
Comprendre la finance Anticiper les tendances de marché Gérer son patrimoine
Environnement

L’habitat, une opportunité centrale d’investissement responsable

La Journée mondiale de l’Habitat met l’accent sur des villes à faibles émissions.
Octobre 2021

Terre d'Epargne

Alors que 55% de la population vit dans des centres urbains, les villes sont à l’origine de 75% de la consommation mondiale d’énergie. Tout converge vers la recherche de solutions pérennes pour réduire les dépenses énergétiques des habitants, de leurs logements et de leurs bureaux, mais aussi des transports, en encourageant une réduction drastique du nombre de déplacements. Avec de belles opportunités d’investissement à la clé.

«Accélérer l’action urbaine pour un monde sans carbone»: c’est le thème de la Journée mondiale de l’Habitat, organisée par ONU-Habitat, qui se tient le 4 octobre à Yaoundé, au Cameroun. Alors que 55%* de la population mondiale vit dans des centres urbains, les villes représentent 75% de la consommation mondiale d’énergie.

Les décharges à ciel ouvert sont responsables d’importantes émissions de gaz à effet de serre

Elles pèsent aussi pour 70% des émissions mondiales de dioxyde de carbone. L’urgence climatique incite les états représentés à prendre non seulement des décisions pour un habitat digne, mais aussi pour un habitat durable, et soutenable pour la planète. Ainsi, cette année, l’accent sera mis sur le traitement des déchets, car les décharges à ciel ouvert sont responsables d’importantes émissions de gaz à effet de serre. Autre axe important pour diminuer les émissions: encourager la construction durable, pour en finir avec les passoires écologiques nécessitant une grande consommation d’énergie.

L’émergence des «villes des 15 minutes» pour favoriser les transports non motorisés

Surtout, la Journée mondiale de l’Habitat accorde cette année une place majeure au thème des transports. Bien sûr, l’objectif est, au maximum, de limiter l’usage des véhicules thermiques individuels, en favorisant le recours aux transports publics et aux véhicules électriques.

Plus encore, les villes doivent encourager les transports non motorisés, à vélo ou à pied. Selon la revue Transport Research, un déplacement à vélo émet 30 fois moins de gaz à effet de serre que le même trajet effectué dans un véhicule à carburant fossile…

Et pour que les habitants des villes soient incités à ce type de déplacements, il faut favoriser les voies de circulation douces, et l’émergence des « villes des 15 minutes ». Il s’agit de villes dans lesquelles les habitants ont accès à leur travail, à leurs fournitures, à leurs loisirs, à leur santé et à leur éducation, en moins d’un quart d’heure de vélo ou de marche. Un chantier de grande ampleur, tant certains grands centres urbains se sont organisés autour de quartiers spécialisés.

Pour les investisseurs, toutes ces grandes orientations sont autant d’opportunités d’investissement. En outre, elles contribuent à plusieurs Objectifs de Développement Durable (ODD)  définis par l’ONU, comme l’ODD 1 sur la pauvreté, l’ODD 3 sur la santé, l’ODD 6 sur l’eau potable et l’assainissement. En misant sur ces thématiques d’investissement, l’épargnant apporte aussi son soutien financier à l’ODD 11 sur les villes durables et inclusives, et à l’ODD 13 sur l’action climatique urbaine.

L'essentiel à retenir

  • La Journée mondiale de l’Habitat organisée par ONU-Habitat veut favoriser un meilleur traitement des déchets et un plus grand recours à une circulation non motorisée.
  • L’objectif affiché est de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour réduire l’impact des villes sur le réchauffement climatique.
  • Ces ambitions de villes plus propres et moins émettrices constituent aussi de formidables opportunités d’investissement.
Recevez les dernières actualités liéesà la gestion de patrimoine S'abonner à la newsletter