ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Terre d'Epargne
Comprendre la finance Anticiper les tendances de marché Gérer son patrimoine
Placements

Détecter les offres de placement frauduleuses

Les escroqueries financières sont de plus en plus nombreuses. Cependant, il existe des moyens de les détecter.
Juin 2021

Terre d'Epargne

Depuis le début de la crise sanitaire certains Français ont constitué une épargne importante. Cependant, ils sont parfois déçus par le faible rendement de leurs Livrets et cela représente une aubaine pour des acteurs peu scrupuleux. En effet, les sites frauduleux se multiplient et les épargnants doivent redoubler de vigilance.

Deux acteurs importants interviennent pour protéger les épargnants. L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) est chargée du contrôle des banques et des assurances. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) surveille les opérations de marché. Cette dernière alerte régulièrement les épargnants, cela ne suffit pas toujours. 

Les promesses de performances doivent alerter les épargnants

Une trop forte promesse de rémunération doit être une première alerte pour les investisseurs. En effet, des placements sans risque rémunérés au-delà de 3% par an, ça n’est malheureusement pas possible. À titre de référence, le Livret A est actuellement rémunéré à hauteur de 0,5% par an. Le rendement moyen du fonds euros en 2020 a été de 1,3% selon la FFA (Fédération française de l’assurance). Par ailleurs, les emprunts d’état à 10 ans procurent moins de 0,2% d’intérêts annuels à leurs souscripteurs.

Les épargnants doivent aussi être attentifs aux techniques d’approche des établissements prétendument financiers. En effet, le premier contact se fait souvent via Internet, y compris sur des sites de media grand public ayant pignon sur rue.

Idée reçue: Les personnes victimes de ces escroqueries sont souvent issues de différents horizons professionnels. Même si elles font habituellement preuve d’un grand sens critique, elles manquent parfois de prise de hauteur sur des offres très (trop) attirantes.

Les escrocs financiers utilisent l’entourage de l’épargnant

L’investisseur est souvent sollicité à plusieurs reprises avec plus ou moins d’insistance. Les arguments utilisés peuvent être variés : 
  • Ne passez pas à côté d’un placement faisant beaucoup d’envieux
  • Profitez d’une offre réservée à quelques privilégiés
  • La souscription est limitée dans le temps
  • Le placement performant ne présente aucun risque
  • Une offre de bienvenue est encore plus attractive
  • L’établissement est une filiale d’un grand groupe. 
Les escrocs n’hésitent pas à se prévaloir de liens capitalistiques avec de grands ou petits établissements. Ce lien est parfois réel, mais ils usurpent parfois tout simplement l’identité de ces sociétés. Par ailleurs, dès le premier contact, l’interlocuteur se recommande souvent de l’entourage de sa cible et quand les épargnants ont beaucoup de liquidités dans une même banque, leur interlocuteur tente de les affoler. Ils leur expliquent que leurs économies ne sont pas couvertes par la garantie des dépôts.

Investir en prenant certaines précautions

La technique d’approche peut durer plusieurs semaines. Souvent, le souscripteur effectue un premier virement, puis un environnement et des codes de connexion rassurants, l’amènent à verser des montant plus importants. Bien entendu, ces sommes transmises par virement sont rarement investies. Elles sont purement et simplement volées et il sera très difficile de retrouver leur trace. Voici donc trois premières règles de prudence:

  • Ne jamais communiquer son numéro de carte bancaire.
  • Ne pas prendre de décision trop rapide, surtout s’il s’agit de montants importants.
  • Avant de créer un compte et d’investir, toujours vérifier l’inscription de l’établissement dans le registre Regafi (registre des agents financiers) ou auprès de l’ORIAS (registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance).

Il est aussi utile aussi de vérifier l’adresse mail de l’établissement sur le site de l’ACPR. En effet, il recense régulièrement les nouvelles fraudes et pour y échapper les escrocs doivent renouveler régulièrement leurs adresses. Cependant, toutes les escroqueries ne sont pas répertoriées en temps réel ! Enfin, l’AMF a mis à la disposition du grand public un site (protectepargne.amf-france.org) sur lequel il est possible de vérifier en quelques clics si la proposition semble conforme au cadre réglementaire.

L'essentiel à retenir

  • Les arnaques financières sont de plus en plus nombreuses.
  • Leurs auteurs formulent des promesses irréalistes et jouent sur l’absence de visibilité des épargnants.
  • Ces derniers doivent donc apprendre à les repérer.
  • On trouve chez les victimes des personnes différents profils d’investisseurs et les montants perdus sont souvent importants.
Recevez les dernières actualités liées à la gestion de patrimoine S'abonner à la newsletter