ABONNEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Pour suivre nos actualités et nos analyses de marché

Terre d'Epargne
Comprendre la finance Anticiper les tendances de marché Gérer son patrimoine
Décryptage

Epargne de long terme: faut-il opter pour une gestion libre ou pour une gestion pilotée?

Les investisseurs peuvent gérer eux-mêmes leur épargne ou en déléguer la gestion.
Septembre 2021

Terre d'Epargne

Beaucoup d’épargnants pensent qu’il est indispensable d’être très expert pour investir sur les marchés. Mais s’ils n’ont ni le temps, ni les connaissances nécessaires, ils peuvent s’en remettre à des professionnels, en optant pour une gestion pilotée de leurs contrats.

Les investisseurs de long terme le savent: s’ils veulent obtenir un rendement satisfaisant, ils doivent accepter d’exposer leur épargne à une part de risque. Sur une longue durée, les effets des à-coups des marchés financiers sur leur patrimoine peuvent être gommés.

La gestion libre s’adresse à des épargnants autonomes

Si les épargnants optent pour des investissements réguliers, ils entrent sur les marchés lorsqu’ils sont chers, ou au contraire lorsqu’ils sont très accessibles. Leur prix d’achat est ainsi lissé. Une fois ces deux grands principes admis, il reste à sélectionner les titres dans lesquels investir.

Pour les enveloppes d’épargne longue, comme les contrats d’assurance vie ou les Plans d’Epargne Retraite (PER), deux solutions s’offrent alors à eux. Soit ils choisissent eux-mêmes les unités de compte au sein de leur contrat, et optent pour une gestion libre. Soit ils s’en remettent à des professionnels et retiennent une gestion pilotée.

La gestion libre s’adresse plutôt à des épargnants autonomes. Cela signifie qu’ils ont non seulement une bonne culture financière, mais aussi du temps pour suivre l’actualité boursière et financière. Ils sont capables d’avoir des convictions importantes sur les secteurs industriels qui vont progresser, ou au contraire souffrir. Ils savent également comment répartir leurs actifs entre les différentes zones géographiques. Enfin, ils doivent savoir résister à des ventes intempestives en cas de forte baisse d’une unité de compte qu’ils auraient sélectionnée dans leur contrat.

Même avec une gestion pilotée le risque de perte en capital persiste

La gestion pilotée est confiée à une société spécialisée. En premier lieu, le souscripteur définit son profil. En répondant à une multitude de questions, il détaille son patrimoine et ses revenus, ainsi que le degré de risque auquel il est prêt à exposer son épargne. Ainsi, la société de gestion peut s’assurer que l’exposition au risque souhaitée est bien adaptée à sa situation. L’épargnant définit alors un profil, prudent, équilibré, dynamique, ou offensif, qui déterminera précisément la part de risque à prendre.

Ensuite, la société sélectionne elle-même les unités de compte pour le client. Ce service est souvent payant, il faut compter entre 0,20% et 1% des sommes confiées. Ces frais s’ajoutent aux autres prestations payantes du contrat. La gestion pilotée s’adresse à ceux qui ont peu de connaissances financières, mais aux épargnants qui ont peu de temps à consacrer à la gestion de leurs contrats. Elle est aussi très adaptée pour les placements de très long terme, comme les contrats d’épargne retraite souscrits entre 40 et 50 ans, pour lesquels les souscripteurs ont beaucoup de temps devant eux et ne doivent surtout pas surveiller en permanence l’évolution de leurs actifs…

Dans tous les cas, les investissements en unités de compte présentent un risque de perte en capital. Le fait de confier son épargne à un spécialiste ne la met pas à l’abri des à-coups de marché.

La plupart des contrats ne permettent pas de panacher les deux types de gestion: bien souvent, il faut opter soit pour l’un, soit pour l’autre. Pour ceux qui veulent conserver la main sur certaines sommes, il est donc recommandé de les loger dans un contrat séparé.

L'essentiel à retenir

  • L’épargne de long terme peut être gérée par le souscripteur ou par une société spécialisée.
  • La gestion libre s’adresse aux épargnants autonomes et ayant le temps de s’informer sur les marchés financiers.
  • La gestion pilotée est recommandée pour ceux qui ont peu de temps à consacrer à l’évolution de leur épargne.
Recevez les dernières actualités liées à la gestion de patrimoine S'abonner à la newsletter