I am Article Layout

Vous accédez au site pour Intermédiaires financiers.

Contenu réservé au type d'investisseur sélectionné.

Vous souhaitez accéder au site pour Investisseurs particuliers ou pour Institutionnels & Entreprises?

L’adoption d’une approche durable de l’investissement occupe depuis longtemps une importance centrale dans notre entreprise.
Aperçu

La responsabilité occupe depuis longtemps une place centrale dans notre entreprise. Nous sommes à l’avant-garde de notre secteur dans l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), exerçant activement nos droits en tant qu’investisseurs et nous impliquant dans le secteur.

Les piliers de notre approche responsable
Les piliers de l’approche ESG de Pictet Asset Management

Une approche durable de l’investissement

L'intégration des facteurs ESG et du risque de durabilité est devenue la norme dans nos processus d'investissement. Nous appliquons également une liste d’exclusions à toutes nos stratégies, par exemple pour exclure des entreprises qui produisent des armes controversées et extraient du charbon thermique. Pour les investisseurs qui souhaitent aller plus loin, nos stratégies d’investissement responsable se concentrent sur les sociétés avec une gouvernance plus forte et dont les activités et les produits sont plus sûrs et plus propres.

Nos stratégies prenant en compte des critères ESG engageants (équivalentes à l’article 8 du règlement SFDR*) intègrent des facteurs ESG comme le risque de durabilité et les principaux impacts négatifs Ces stratégies font la promotion des facteurs environnementaux et/ou sociaux et n’ont pas pour objectif principal la durabilité. Il est possible d’appliquer une approche à tendance positive ou «best-in-class».

Pour les investisseurs qui cherchent à avoir un impact spécifique et mesurable, nos stratégies à impact positif (équivalentes à l’article 9 du règlement SFDR) intègrent des facteurs ESG et ciblent des activités qui contribuent aux objectifs environnementaux ou sociaux, comme la fourniture de solutions au changement climatique, la transition énergétique ou la pénurie d’eau. Vous trouverez de plus amples informations dans notre Politique d’investissement responsable (en anglais).

Nous avons lancé notre première stratégie ESG Best-in-class à la fin des années 1990, alors axée sur les actions suisses. Nous avons ensuite élargi notre champ régional, en étendant d’abord la stratégie au marché des actions européen en 2004, puis aux actions émergentes en 2006.

Nous proposons par ailleurs une gamme de stratégies thématiques qui investissent dans des sociétés qui contribuent à la résolution des enjeux environnementaux et sociétaux, tels que la raréfaction de l’eau et le changement climatique. C’est peut-être notre statut de pionnier de l’investissement thématique qui nous vaut le plus de reconnaissance. Notre expérience dans ce domaine remonte au milieu des années 1990. Depuis lors, nous avons mis au point une gamme complète de stratégies d’actions thématiques indépendantes, gérées par des équipes installées dans nos bureaux de Genève et de Zurich. Chacune de nos stratégies thématiques, de l’eau à la robotique, a une portée mondiale. 

Nous avons lancé le premier fonds du secteur consacré à l’eau en 2000. Ce lancement marque le début de nos stratégies d’investissement environnementales, qui couvrent actuellement de nombreuses thématiques : énergie propre, bois, nutrition et environnement.

Plus récemment, nous avons également développé les produits obligataires durables.

Nous recueillons les données ESG auprès d’une série de fournisseurs spécialisés et nous travaillons sans relâche pour améliorer la qualité, la profondeur et l’ampleur des données que nous utilisons. Les fournisseurs de données incluent ISS, CFRA, Sustainalytics et Verisk Maplecroft.

Pourquoi adopter une approche active?

Nous pensons qu'une approche active de l'investissement est particulièrement importante pour l'investissement responsable en raison du jugement nécessaire pour traiter certaines des questions complexes entourant les conflits éthiques, moraux ou commerciaux qui peuvent découler de cette approche.

*Règlement (UE) 2019/2088 du Parlement européen et du Conseil du 27 novembre 2019 sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (règlement SFDR).

Nos convictions du moment

Lire d’autres articles sur l’investissement durable.
Stratégies

Équivalentes à l’article 8 du règlement SFDR*, nos stratégies fondées sur des critères ESG engageants intègrent des facteurs ESG comme le risque de durabilité et les principaux impacts négatifs. Elles font la promotion des caractéristiques environnementales et/ou sociales et n’ont pas pour objectif principal la durabilité. Il est possible d’appliquer une approche à tendance positive ou «best-in-class».

  • Les stratégies à tendance positive cherchent à augmenter la pondération des titres à faible risque de durabilité et/ou à réduire celle des titres à haut risque de durabilité, tout en tenant compte des bonnes pratiques de gouvernance.
  • Les stratégies best-in-class cherchent à investir dans des titres d’émetteurs dont les risques de durabilité sont faibles (ou en baisse) tout en évitant ceux qui présentent des risques de durabilité élevés (ou en hausse) et en tenant compte des bonnes pratiques de gouvernance.

À l’heure actuelle, nous gérons des portefeuilles d’actions fondés sur des critères ESG engageants qui couvrent à la fois les marchés développés et les marchés émergents. Nous proposons également des stratégies obligataires et multi-actifs pour les marchés mondiaux et les marchés émergents.

*Règlement (UE) 2019/2088 du Parlement européen et du Conseil du 27 novembre 2019 sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (règlement SFDR).

Veuillez sélectionner un fonds dans la liste ci-dessous pour en savoir plus

Taille du compartiment
Date de lancement

Investir pour protéger la planète n’implique plus de sacrifier la performance

Pour les investisseurs qui cherchent à avoir un impact spécifique et mesurable, nos stratégies à impact positif (équivalentes à l’article 9 du règlement SFDR) intègrent des facteurs ESG et ciblent des activités qui contribuent à la réalisation d'objectifs environnementaux ou sociaux, tels que l'apport de solutions au changement climatique, à la transition énergétique ou à la pénurie d’eau. Ces stratégies font partie de notre franchise thématique.

Citons, par exemple, notre stratégie Global Environmental Opportunities, qui utilise le modèle de limites planétaires pour sélectionner les entreprises. Ce modèle a été mis au point en 2009 par un groupe de scientifiques du Stockholm Resilience Centre et d’autres organisations de premier plan, afin d’identifier les neuf dimensions les plus critiques pour l’environnement, dont les émissions de CO2 (changement climatique), l’utilisation d’eau potable, l’exploitation des sols et la biodiversité. Ces dimensions sont essentielles au maintien d’une biosphère stable, une condition nécessaire au développement et à la prospérité de l’être humain.

Nous utilisons ce cadre pour identifier les sociétés qui affichent les caractéristiques environnementales les plus fortes sur l’ensemble de leur chaîne de valeur, de l’extraction des matières premières et des processus de fabrication à la distribution et au transport, sans oublier l’utilisation des produits, la gestion des déchets et le recyclage.

Nous gérons par ailleurs des portefeuilles axés sur des thématiques comme le bois, l’eau et les énergies propres. 

*Règlement (UE) 2019/2088 du Parlement européen et du Conseil du 27 novembre 2019 sur la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers (règlement SFDR).

Veuillez sélectionner un fonds dans la liste ci-dessous pour en savoir plus

Taille du compartiment
Date de lancement
Fonds

Veuillez sélectionner un fonds dans la liste ci-dessous pour en savoir plus

Taille du compartiment
Date de lancement